Bolivia La PAZ

La Paz – la capitale la plus haute du monde

Posted by on / 0 Comments

Tout le monde passe par La Paz, point central qui permet à la fois de relier non loin le Pérou mais aussi de nombreux lieux immanquables à visiter en Bolivie.

Pour nous, ce n’était au départ qu’une étape. Celle qui nous permet de rejoindre Rurrenabaque et l’Amazonie, ensuite celle qui nous permettra de nous reposer avant d’atteindre le Pérou.

Mais très vite, elle nous interpelle, La Paz!

On la repère de loin La Paz, perchée sur les flancs de la montagne et dominée par le Mont Illimani, gardien de La Paz. Chaque centimètre carré est occupé. La première impression est de ne pouvoir s’y retrouver tant elle est immense.

Une autre question surgit: comment y circuler tant les rues grouillent de monde partout, tout le temps.

On remarque très vite le choc des générations entre les jeunes qui tentent un monde résolument plus moderne et les anciens qui perdurent les traditions et leur habits coutumiers comme les cholas.

On prend goût à La Paz! Le dépaysement est total. On savoure les couleurs des échoppes qui débordent des trottoirs. On s’imprègne de cette atmosphère des hauts plateaux. On se fraye un passage et on admire les tenues des femmes boliviennes. Si belles et colorées parées de leurs nombreux jupons, elles ne chôment pas. Elles sont partout. Sur les marchés, sur les routes à terrasser au même titre que les hommes, au nettoyage des routes de la capitale… et tout ça parée de leur multiples jupons colorés.

On se perd dans les hauteurs de La Paz et c’est de là que nous réalisons l’immensité de la ville et comme la vue et sublime du haut des 4100m d’altitude. Le bas de la ville commence à 3000 m et s’étend jusqu’à 4100m. On comprend aisément le mode de circulation en téléphérique. Les pentes sont impressionnantes avec un dénivelé inhumain. Comment font ils pour dévaler et monter ces rues pentues au quotidien? Ils doivent avoir une morphologie particulière comme au temps des Mayas… n’ont ils pas le souffle coupé à gravir les flancs escarpés des différents quartiers ?

Vous l’aurez compris La Paz, ça monte et ça descend. Tantôt moderne tantôt authentique. La Paz est un condensé d’une capitale résolument avant-gardiste et conservatrice de son Patrimoine.

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>