Panneau Carretera Austral

Carretera Austral – D’aventures en mésaventures

Posted by on / 0 Comments

Comptant parmi les routes les plus extrêmes du monde, longue de près de 1300 kms, cette route australe est une succession de paysages magnifiques, de tournants sinueux, de chutes de pierres, de forêts vierges et autres merveilles de la nature.

Mais cette route est aussi une route qui se mérite ou en tout cas se doit d’être abordée comme une expédition en montagne. On ne s’engage pas sur la Carretera Australe comme si on s’engageait sur une autoroute 5 bandes.

Cette route a été conçue pour relier les différents villages des régions éloignées qui la bordent. Elle était destinée aux habitants des villages retirés, des fermiers et camions. Bien loin donc, des besoins des touristes de tout bords.

Sur cette route, il n’y a pas de pompes à essences tous les 25 kms, pas de cafétariat pour se restaurer, pas de toilettes, etc… Tout ce dont un touriste pourrait s’imaginer d’une route scénique n’existe pas sur la Carretera Australe. Rien à des kilomètres à la ronde. Avant de s’y engager, on s’atèle aux préparatifs, tels que révision complète du véhicule, freins, eau, huile, pneus de rechange etc… mais aussi de quoi boire, manger et savoir où se loger! Nous avions tout à bord!

carretera-austral-chili

Après près de 800 kms déjà parcourus soit 2/3 du parcours total, voilà ce qu’on peut vous dire et affirmer.

La Carretera Australe est une route magnifique mais dangereuse et demande l’attention du conducteur à chaque instant. Le mauvais état de certains tronçons sont tels que même en 4×4, les pertes d’adhérence sont fréquentes et surtout dans les tournants. Les pistes en “tôle ondulée” mettent à rude épreuve les véhicules. Les trous sont fréquents et malheureusement on ne les aperçois qu’au dernier moment. Et les accidents fréquents.

En ce qui nous concerne, nous avons été embourbé dans la boue pendant plus de 2 heures, la boue se transformant en un piège lourd et gluant. Heureusement, on a la chance d’avoir un treuil pouvant tracter jusqu’à 6000kg. Merci bon papa pour ce conseil précieux.

Nous avons fait 2 travers sur la route pourtant asphaltée sur ce tronçon, glissant comme une patinoire, une vitesse légèrement trop élevée (50km/h) et une fin de tournant en tête d’épingle, et c’est la dans assurée. Se trouver perpendiculaire à la circulation en danseuse dans un véhicule qui pèses 3,5T et une tente de toit qui fait balancier, c’est juste l’enfer.

La peur au ventre, le stress au maximum, on se calme et on continue en espérant et en croisant les doigts que cela va bientôt s’arrêter. Mais cela ne s’arrête pas, malheureusement, il faut continuer au moins jusqu’au village prochain, car le camping sauvage au milieu de la forêt vierge, n’est pas chose simple.

Bref la carretera Austral, c’est ça! une aventure, une expédition, il faut faire attention de ne pas transformer cette aventure en mésaventure.

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.