2015 Les 1er Jeux Mondiaux des Peuples Indigènes

Posted by on / 0 Comments

«O importante não é competir, e sim, celebrar»

«L’important n’est pas de concourir mais de célébrer»

«L’important dans la vie, ce n’est pas le triomphe, mais le combat. L’essentiel, ce n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu.»

De belles citations qui prendront tous leurs sens en “2015 avec les 1er Jeux Mondiaux des Peuples Indigènes”


Cette année, du 20 octobre au 3 novembre se déroulera pour la première fois « 2015 Les 1er Jeux Mondiaux des Peuples Indigènes  »

http://en.jogosmundiaisindigenas.com/media/1407/nova-logo.jpg?anchor=center&mode=crop&width=242&height=200

La capitale de l’état de Tocantins Palmas au Brésil accueillera par moins de 2000 athlètes indigènes, issu de plus 2000 ethnies venant de pas moins de 30 pays de par le monde !

http://geopolis.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/artcile_premium_diaporama_full_view/public/assets/images/2013/11/Le-public-assiste-c-r-monie-l-allumage-Feu-sacr.jpg?itok=rpPEuX_v

source Paul Whitaker

Aussi bien des peuples de toutes les Amériques, d’autres délégations arriveront de l’Australie, du Japon, de la Norvège, de la Russie, de la Chine et des Philippines.

Pas moins de 24 appartenances ethniques du Brésil seront présentes à cet événement sans précédent !

La délégation brésilienne lors défilé d’ouverture

source Paul Whitaker

Tous ces athlètes solliciteront et demanderont protection aux forces divines de la nature. La manifestation a aussi un caractère spirituel.

Grâce au partage de leurs croyances, leurs cultures et leurs traditions, la fraternité se renforce entre les différentes tribus.

source francetvinfo

Ils rivaliseront dans des compétitions variées de style occidental tel que le football et l’athlétisme mais pour beaucoup, ils s’affronteront lors de jeux traditionnels indigènes. Parmi les épreuves, les athlètes s’affronteront notamment au “rokra”, un lointain cousin du hockey joué dans les champs avec des bâtons et des noix de coco. On peut citer également le tir à l’arc, le canoë kayak, le lancement de laie, la lutte et la corrida de tora.

Aux premiers Jeux Mondiaux Indigènes les peuples quechuas, guaranis et aymaras concourront à un travers des activités sportives propres à leurs coutumes originelles

La richesse de cet événement, est bien entendu la venue de tous ces peuples indigènes avec leurs traditions et coutumes ancestrales.

Ces premiers jeux mondiaux seront marqués par la démonstration non compétitive de chaque ethnie, des jeux qu’ils leur sont propres et qu’ils ont reçu en héritage par leurs ancêtres.

Mais xikunahity est football joué avec tête

source Christophe Simon

Un bon exemple est xikunahity, un jeu de style de football dans lequel la boule est contrôlée seulement avec la tête

​Un Aknomepa au lancer javelot

source Bresil Photo press

Les participants disposeront d’à peu près 100 traducteurs pour accélérer la communication dans toutes les langues indigènes.

Plus de 900.000 indigènes originaires de 305 ethnies et parlant 274 langues différentes vivent au Brésil, selon un recensement officiel rapporté par les organisateurs. On estime que la planète dans son entier compte 370 millions d’indigènes, soit 5% de sa population.

Un bien bel événement à la hauteur de tous ces peuples ! Vive 2015 les 1er Jeux Mondiaux des Peuples Indigènes ! Longue Vie à ces Jeux Mondiaux !

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.